Philippe Scialom - Psychologue Psychothérapie - Psychologie - Psychanalyse - Psychomotricité Enseignement - Cours - Articles - Guidance - Informations - Aides Parents - Enfants - Ados - Etudiants
Philippe Scialom - Psychologue Psychothérapie - Psychologie - Psychanalyse - PsychomotricitéEnseignement - Cours - Articles - Guidance - Informations - Aides Parents - Enfants - Ados - Etudiants

Le rôle du psychomotricien en crèche



Le travail du psychomotricien en crèche s’effectue de manière « transversale » : il collabore à la fois avec la direction de la crèche (dans le cadre du projet pédagogique de la crèche, de réunions, de journées pédagogiques…), l’équipe qui encadre les enfants (auxiliaires de puériculture, éducateurs, infirmiers, psychologues, animateurs,…), et travaille directement auprès des enfants, que ce soit de manière individuelle ou en groupe (observation, jeux, éveil, accueil spécifique d’enfants porteurs de handicaps,…).

Le psychomotricien peut également être amené à échanger avec les parents, notamment lorsqu’une demande spécifique est exprimée.

 

Le rôle et la place du psychomotricien auprès de l’équipe

 

Le travail du psychomotricien en crèche est complémentaire de celui des autres professionnels de la petite enfance : il apporte une approche et une vision différentes et nécessaires.

 

Tout d’abord, le psychomotricien en crèche travaille en étroite collaboration avec le directeur de crèche, et apporte une lecture et une vision « psychomotrice » sur les projets pédagogiques de l’établissement. Il donne son avis, fait part de ses remarques et suggestions selon son savoir et son expérience.

 

De plus, le psychomotricien pose, au quotidien, un regard extérieur, différent et complétant celui des équipes sur l’évolution des enfants et sur les actions menées au sein de la crèche.

 

Les équipes peuvent exprimer au psychomotricien des demandes spécifiques, faire des remarques et observations concernant l'accueil, l'accompagnement, l'intégration et le développement des enfants, notamment porteurs de handicaps. Le psychomotricien, intervenant de manière régulière au sein de la crèche, doit faire preuve de souplesse et de réactivité pour donner des réponses aux équipes et intervenir de la manière la plus adaptée à chaque situation.

 

Il peut « conseiller » les équipes, et les guider afin de réajuster certaines de leurs interventions lorsque c’est nécessaire.

 

L’action du psychomotricien a aussi une visée « pédagogique » auprès des autres professionnels. Il transmet ses connaissances, visant par exemple à comprendre l'organisation tonique de l'enfant, son développement psychomoteur (qui, rappelons-le, est unique à chacun), son comportement (morsure, agressivité normale à cet âge), améliorer l’encadrement et l’évolution des enfants, notamment porteurs de handicaps, au sein de la structure.

 

Le rôle et la place du psychomotricien auprès des enfants



Les crèches peuvent accueillir des enfants jusqu'à l'âge de 6 ans, mais du fait des entrées en école maternelle, ils ont généralement moins de 3 ans. Ils se trouvent dans une période où ils acquièrent beaucoup de compétences sensori-motrices.

 

Le rôle du psychomotricien est de les accompagner dans leurs découvertes. Il intervient directement auprès des enfants, dans les différentes sections, et participe aux temps de vie. Il les guide, les encourage et essaye également d’assurer leurs potentiels en utilisant des situations précises, un matériel spécifique et des mots bien choisis.

 

Plus spécifiquement, le psychomotricien porte une attention particulière au tonus des enfants, à leur éveil et développement sensoriel, cognitif, moteur, corporel, et psycho-affectif, à leur comportement dans l'interaction avec les autres et leur environnement. Ses observations lui permettent d’évaluer les compétences de l'enfant, ainsi que ses besoins. Il semble ainsi important que le psychomotricien participe aux différents temps de vie avec eux en crèche : son observation se fait à travers la relation et l’interaction. Les observations de l'équipe viennent aussi enrichir celles du psychomotricien.

 

Le psychomotricien peut aussi suivre plus particulièrement certains enfants, par exemple porteurs de handicaps, afin de les accompagner de leur intégration à la crèche, de les stimuler dans leurs découvertes et leur développement psychomoteur.

 

L’action du psychomotricien en crèche auprès des enfants pourrait être qualifiée « d’éducative ».

 

Finalement, l’investissement des équipes au quotidien est nécessaire pour faire vivre des expériences psychomotrices riches aux enfants. L’intervention du psychomotricien permet de les accompagner, de leur donner des conseils et moyens précieux à cet effet.

Le psychomotricien mène une réflexion avec les autres professionnels sur ce qui pourrait être mis en place, après avoir analysé  à la fois les besoins des enfants (à un moment précis), l’espace, le temps, le matériel, l’accompagnement nécessaire. Il réfléchit également à l’évolution de l’action qui va être menée.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Scialom

Site créé avec 1&1 MyWebsite.