Philippe Scialom - Psychologue Psychothérapie - Psychologie - Psychanalyse - Psychomotricité Enseignement - Cours - Articles - Guidance - Informations - Aides Parents - Enfants - Ados - Etudiants
Philippe Scialom - Psychologue Psychothérapie - Psychologie - Psychanalyse - PsychomotricitéEnseignement - Cours - Articles - Guidance - Informations - Aides Parents - Enfants - Ados - Etudiants

Le thérapeute amène son patient d'un état où il ne peut pas jouer à un état où il peut jouer. D.W. Winnicott.

 

INTRODUCTION SUR LES MEDIATIONS

Une médiation est une « pratique ou discipline par laquelle un tiers intervient pour faciliter la communication, les informations ». Le suivi thérapeutique en psychomotricité utilise de multiples médiations dont nous allons vous donner un aperçu dans cette rubrique.

 

Dans sa fonction, le psychomotricien utilise des médiations. Chaque psychomotricien, par son savoir faire, ses formations personnelles, qui peuvent être variées et complémentaires à la psychomotricité utilisera une ou plusieurs médiations corporelles qui lui sont spécifiques. Les médiations utilisées sont de plus en plus diversifiées, on peut citer parmi les plus connues : les activités sportives, de pleine nature, théâtrales, musicales, manuelles, la danse, le rythme, les méthodes de relaxation, sophrologie,… et bien sûr le jeu !

 

La médiation, véritable pilier qui étaye la prise en charge est le moyen essentiel pour lui permettre de communiquer, guider, aider, à la prise en charge de ses patients.

Ceux-ci y trouvent une façon agréable d’aborder une problématique parfois lourde. La médiation est alors la charnière sur laquelle va être mise en place la prise en charge dans le projet individuel du patient. Elle est le lien entre le psychomotricien et la personne.

 

Ces médiations se veulent donc ludiques afin de donner envie et plaisir au patient. En s’amusant, le patient devient acteur de sa séance et il pourra faire de réels progrès.

Ces "jeux" sont adaptés au patient, à son âge, à ses difficultés, aux objectifs visés.

 

Ces médiations servent de supports éducatifs pour soutenir le développement psychomoteur, ou rééducatifs pour pallier à des difficultés instrumentales, ou encore ces médiations corporelles ont une visée psychothérapeutique au même titre que la parole dans les psychothérapies verbales.

Ainsi, sous des apparences de jeux, il y a de véritables objectifs thérapeutiques menés par le psychomotricien.

 

En psychomotricité, le plaisir de se développer, d'apprendre, de réussir, est à la source de tout investissement et apprentissage. Tout passe d'abord par le corps pour devenir psychique. Cet ancrage de la pensée sur l'expérience corporelle ne peut se faire qu'à travers une relation médiatisée entre le psychomotricien et le patient.

 

C'est donc une réussite quand le patient croit qu'il joue pendant ses séances !

 

 

 

1. Le théâtre

2. L'eau

3. L'équithérapie

4. Rythme et voix

5. Les arts martiaux

....SITE EN COURS D'ECRITURE

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Scialom

Site créé avec 1&1 MyWebsite.